Depuis plus d'1 an, le vélo a pris sa place dans la longue lignée de nos lubies. Si vous ne les avez pas vu toutes passées par ici, il n'en reste néanmoins que certaines nous prennent plus ou moins de temps pendant plus ou moins longtemps. Le propre d'une lubie, non ?

Je ne sais pas trop comment tout ça a commencé puisque, il n'y a pas si longtemps que ça, nous n'étions chacun équipé que d'un vélo pliant. Idéal pour accompagner des déplacements en train ou en voiture mais beaucoup moins amusant sur une longue route de campagne balayée par le vent (ça sent le vécu). A un moment, nous nous sommes même retrouvés à visiter Londres avec nos pliants. ça reste à la fois une expérience terrifiante (rouler à gauche, se faire frôler par les bus à Impériale) et un souvenir formidable (rouler à gauche, se faire frôler par les bus à Impériale).

Je vous passerai l'historique de nos différentes montures, pour en arriver directement à la mode des fixies et des single-speed. Lui avait craqué l'année dernière sur un vieux clou pendant une braderie où, promis-juré, on n'achète rien. Cela avait bien occupé nos vacances barcelonaises, à la recherche de pièces vert pomme (ben oui, pour aller avec du orange, rien de tel que le vert flashy). Et cela avait bien occupé ses week-ends, entre les nettoyages, les démontages et les remontages.

Cela me taraudait depuis lors, tentée par la possession d'une monture unique et légère. Et c'est lors de la fête du vélo à Lille que j'ai craqué sur un vélo homme des années 60. Pour ne rien gâcher, c'était aussi l'occasion de faire une bonne action. Il faut savoir que Vaincre la mucoviscidose Nord récupère des vélos, les retape et les met en vente à un tarif très très très raisonnable afin de récolter des fonds. C'est le genre d'initiatives qui bénéficie à tous. Donc si vous recherchez un vélo pas cher, contactez-les. Si vous recherchez une pièce d'occaz, ils pourront peut-être aussi vous aider. Si vous voulez vous débarrassez de votre vieille monture, pareil.

Et me voilà donc l'heureuse propriétaire d'un single-speed que je n'ai même pas eu le temps de photographier avant que ne commencent les grandes opérations de rajeunissement. Ben oui, parce que, à la base, il avait des roues ... des garde-boues ... un pédalier ... une selle ... oh et puis un porte-bagage aussi ...

Il va marcher beaucoup bien maintenant, c'est sûr !

Il va marcher beaucoup bien maintenant, c'est sûr !

Retour à l'accueil