Inspiration

J'ai déjà eu l'occasion de vous parler de Pinterest, autrement appelé le site du Diable. Ou le site de la procrastination.

Littéralement, Pinterest est un épingleur d'intérêts.

C'est un site formidable parce qu'il permet de rassembler au même endroit les images qui vous inspirent, tout en gardant un lien avec le site original. Je l'utilise donc à la fois comme un tableau d'inspiration, une to-do list, un aide-mémoire et une liste de lecture. Comme vous avez accès aux tableaux et aux épingles des utilisateurs (si elles ne sont pas privées), c'est aussi un catalogue de ce qui se trouve sur Internet sur différents sujets. Il y a forcément quelqu'un qui, quelque part, a recherché le patron de la robe d'Audrey Hepburn, les exercices pour se muscler le petit doigt ou la recette du kouglof japonais. Grâce à la recherche sur Pinterest, vous accéderez donc rapidement à l'information.

Mais c'est un site affreux. Il y a plusieurs moyens d'accéder aux épingles. Votre page d'accueil vous permet d'afficher les épingles de vos abonnements, ceux-ci vous permettent en effet de suivre l'actualité de certains tableaux ou utilisateurs. Ensuite, vous pouvez faire une recherche textuelle, si jamais vous recherchez une donnée précise. Il vous faudra parfois naviguer entre plusieurs langues et vocabulaires pour trouver (par exemple "fascinator" pour "bibi"). Jusqu'ici, tout va bien. C'est maintenant que ça se corse. Vous pouvez aussi parcourir les épingles par catégorie. Sachant qu'il y a une rubrique cuisine, une rubrique bricolage et loisirs créatifs (parmi bien d'autres), vous imaginez aisément comment une curieuse comme moi peut s'oublier dans le flot d'informations, rééplinglant comme une damnée des ouvrages et des recettes que je ne réaliserai sans doute jamais. Je peux passer ainsi des heures à m'inspirer au lieu de faire.

Et c'est donc là le premier travers de ce site : il a tendance à se regarder le nombril. A force de consulter les épingles de Pinterest, à les faire siennes, on ne recherche plus d'informations ailleurs et on constate un appauvrissement des sources, concentrant le contenu le plus populaire.

Ensuite, certains en profitent pour faire leur pub en mentant délibérément. L'exemple le plus frappant est d'associer "gratuit" à un patron payant. Parfois, certains liens n'ont aucun rapport avec l'image épinglée ou ils amènent vers un site agrégateur de contenu. Agaçant.

Les liens vers les blogs sont souvent peu pertinents dans la mesure où, bien souvent, ils n'amènent pas sur la page de l'article mais sur la page principale ou sur une liste d'articles. Dès que de nouveaux articles sont publiés, le contenu est noyé, obligeant alors à de multiples recherches. Décourageant.

Malgré cela, ce site, associé aux widgets dans votre navigateur, est un outil formidable pour qui utilise Internet pour assouvir une passion ou réaliser un projet. Il permet de s'ouvrir à ce qui se fait ailleurs et de désinhiber son esprit créatif. Ne reste plus alors qu'à avoir la présence d'esprit et le courage de fermer l'application et de vous mettre au travail ...

Retour à l'accueil