Il y a peu, nous avons passé une soirée avec Jamie. Jamie, qui me direz-vous ? Elle ne parle pas DU Jamie ? Ce n'est pas possible. Et bien si, Jamie O. Bon, sauf que lui n'a pas passé la soirée avec nous. Tout ne peut pas être parfait.

A Noël, Lui a reçu "L'Amérique de Jamie". Parce qu'il aime l'Amérique et qu'il aime Jamie. Alors ça tombait plutôt bien. Comme beaucoup de monde (enfin je crois), nous avons pleins de bouquins et de magazine de cuisine et, quand nous avons besoin d'une recette, nous allons sur Internet. Êtes-vous comme ça aussi ou avez-vous le réflexe, au quotidien, de compulser la pile de livres que vous avez acheté de façon tout aussi compulsive ? Je serais curieuse de le savoir ... Bref, pour que le placard ne soit pas rempli inutilement de livres, nous avons pris le pli d'organiser des samedis soirs thématiques autour d'un livre. Seule règle : les recettes utilisées doivent venir dudit livre. Pas toujours facile mais enrichissant. Et, la semaine dernière, c'était au tour de Jamie.

THE JAMIE'S NIGHT

Pour commencer cette soirée, nous avons rendu hommage à la nationalité de Jamie (l'apéritif n'est pas dans le deal). L'apéritif est essentiel dans ce genre de soirée puisque, en général, nous passons pas mal de temps à préparer. Alors en commençant à 19 ou 20h, le dîner commence rarement avant 21h30 voire 22h.

Donc, pour l'apéritif c'était un alcool anglais : le Pimm's (marque déposée, etc etc). Avec du citron et du ginger ale (et des feuilles de menthe et du concombre quand on en a), c'est un long drink plutôt léger.

2011 02 27 Pimms

En plat, nous avons testé le chili vert, avec de la viande hachée maison grâce au jouet que nous nous sommes offerts à Noël (le robot qui fait tout : magique !). Et bien bizarrement, si on met des haricots rouges dans le chili tradi, on ne met pas de haricots verts dans le chili vert. Dingue !

Nous l'avons accompagné de pains navajos (les naans version US), très doux. Avec le croquant de la salade romaine, c'est non seulement très bon mais aussi ça fait un assemblage de textures tout à fait intéressant.

La recette est dispo ici. In english in the text.

2011 02 27 Curry vert

Et pour le dessert, un classic américain : une tarte pomme-myrtille (appleberry pie : c'est plus marketing). La vraie pie, avec de la pâte dessous, de la pâte dessus et du crumble pour la finition. Léger en fait :-). J'étais un peu sceptique sur le résultat, mais c'est excellent. Et encore meilleur le lendemain : la pectine de la pomme solidifie le jus et ça fait une texture bien sympa.

La recette est ici. Toujours in english.

2011 02 27 Tarte

Le défi a été bien relevé et je crois que ces recettes vont revenir régulièrement dans nos menus.

Retour à l'accueil