Même si ça ne se voit pas beaucoup par ici, je me remets petit à petit à la cuisine. Quand je dis que je m'y remets, j'entends que j'essaie des nouvelles choses, que je sors de ma zone de confort. On a tous des moments (la plupart de l'année en fait) où on tourne sur quelques plats, sans chercher à faire autre chose. Pas envie de réfléchir, pas envie de se casser la tête, pas le temps.

Grâce à ma chère télévision, j'ai découvert une nouvelle media-cuisinière : Donna Hay. Australienne, elle prône une vraie cuisine simple, qu'on a l'impression de pouvoir faire le soir. Du coup, emplie de confiance, j'ai investi dans son livre : Simple et bon. Un programme de rêve pour n'importe quel gourmet débordé !

Le livre en lui-même est un bel objet, grand, beau papier, mise en page aérée et de belles photos. ça commence bien. Il est composé de 240 recettes (oui, vous avez bien lu. En enlevant les recettes de marinades et de sauces, qui ne sont pas inintéressantes mais ne constituent pas un plat, il reste plus de 200 recettes "utiles"). Les recettes de plats principaux sont classées selon la pièce de batterie nécessaire. Parce que Donna s'est lancé un défi : nous permettre de cuisiner un plat principal complet avec un plat, une poêle OU une casserole. Et avec des légumes. Ce concept, ça me fait rêver !

Les recettes proposées sont suffisamment variées pour ne pas avoir l'impression d'avoir 60 recettes au lieu des 240 promises et utilisent des produits dont je n'ai pas coutume (comme différents morceaux d'agneau ou de porc). Il faut avoir un fond d'épicerie bien garni mais comme chaque recette ne demande pas non plus 20 ingrédients (n'est-ce pas Jamie ?), il peut se constituer petit à petit.

Ensuite, chaque recette est décrite de façon plutôt synthétique, mais ça ne pose pas de problème. J'ai parfois suivi des indications bêtement, sans vraiment comprendre et le résultat était top : à croire qu'il y a un peu de magie (le mode opératoire des moelleux au caramel est vraiment surprenant : ne vous posez pas de question et lancez-vous !). Tout ce que j'ai testé jusqu'ici a été vraiment simple à réaliser. J'ai parfois utilisé un peu plus de casseroles que préconisé, mais c'était plus par confort. Au niveau du goût ? Jusqu'ici, tout était bon. Alors, certes, ce n'est pas de la gastronomie : c'est de la cuisine et de la bonne. Le pari est tenu, les plats sont simples à réaliser et le résultat souvent bluffant par rapport à la complexité. Cerise sur le gâteau, certaines recettes sont en plus très rapides. Un exemple ?

photo-2.jpg

(pas de clic pour voir en plus grand : c'est flou :( )

Ce plat (des escalopes à la pancetta et à la mozzarella) m'a pris moins de cinq minutes de préparation. Les 15 minutes de cuisson se sont faites sans surveillance constante, puisqu'au four (sans passage en pôele : j'ai relu la recette 5 fois pour m'en assurer). Servi avec une petite salade, il a fait forte impression auprès de Lui.

Il reste un dernier écueil, celui de tous les livres de cuisine. On fait une ou deux recettes puis on abandonne parce que les autres semblent ou trop compliquées,ou moins bonnes, moins tentantes. Le premier week-end, j'ai réalisé 5 recettes. Depuis, j'ai bien dû en réaliser encore autant. Et je n'ai pas fini mon exploration !

Alors est-ce THE livre de cuisine ? Certes non. Par contre, c'est un bon livre de cuisine qui permet d'égailler les repas quotidiens et d'épater vos amis avec peu d'effort. Mais ça, ils ne sont pas obligés de le savoir :-)

Retour à l'accueil